LesInrocks | Comment la culture cambodgienne s'est relevée, après la dictature des Khmers rouges

Honorée et célébrée, la culture cambodgienne est à l'honneur du festival "Cambodge, d'hier à aujourd’hui", jusqu'au 27 mai dans le Grand Paris. Entre des spectacles, des projections, des expos, et des soirées musicales, l'excellente programmation révèle un pays qui a su se relever sans oublier, après la dictature des Khmers rouges.

Du 3 au 27 mai, le festival "Cambodge, d'hier à aujourd’hui" relève un pari audacieux, celui d'emmener les Franciliens en voyage dans les terres d'Asie du Sud-Est. Pendant un mois de célébrations artistiques, la culture cambodgienne y est honorée et ranimée. Alors que 90% des artistes cambodgiens ont été tués pendant le génocide des Khmers rouges, à la fin des années 1970, l'association Cambodian Living Arts (à l'initiative du festival), s'est donnée pour mission de faire revivre l'héritage artistique du pays, menacé de disparition.

Commentaires

Articles les plus consultés