"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

mercredi 19 mars 2014

Homélie du 2 février 2014 - Fête de la Présentation du Seigneur au Temple

Église St Siméon – L’Huisserie – 01/02/14 – 18h30
Église St Georges – Montigné – 02/02/14 – 10h30
Fête de la Présentation du Seigneur

(Textes : Ml 3,1-4 – Ps 23 –  He 2,14-18 –  Lc 2,22-40)

Mot d’accueil :

Frères et sœurs,

Cette année, le 2 février tombe un dimanche, ce qui nous permet de célébrer tous ensemble la fête de la Présentation du Seigneur. Quarante jours après Noël, l’Église fait mémoire de la 1ère entrée de Jésus dans le temple, où Syméon et Anne vont chanter la louange du Seigneur.

Syméon et Anne sont également la figure de la vie consacrée, et c’est pour cela également que ce jour est la fête de tous les consacrés : religieux, religieuses, moines, moniales, vierges consacrées.

Prions en particulier dans cette eucharistie en communion avec nos frères du Port-du-Salut et nos sœurs de St Joseph-des-Champs [dont certaines nous ont rejoint ce soir].

Homélie :

Frères et sœurs,

La Présentation du Seigneur est comme la dernière étape de la fête de la Nativité du Seigneur. Quarante jours après la naissance, Marie et Joseph se rendent au Temple pour accomplir les rites prescrits par la loi de Moïse. Tout enfant premier né est considéré comme étant consacré à Dieu, et pour le « racheter », il faut offrir un sacrifice : un agneau, ou si on n’est a pas les moyens, une tourterelle ou une colombe. C’est aussi à ce moment que s’accomplit selon la loi de Moïse le rite de la purification de la mère de l’enfant, pour lequel on sacrifie également une tourterelle ou une colombe.

Marie et Joseph accomplissent fidèlement les prescriptions de la loi de Moïse, et cette première entrée de Jésus, bébé, dans le Temple, devient l’annonce déjà de son ministère et de qui il est.

Saint Luc nous présente deux personnes : le vieillard Syméon, et la prophétesse Anne. Ces deux personnes, avancées en âge, et qui consacre leur vie à la prière et au service du Seigneur dans le Temple, vont révéler à Marie, Joseph, et les témoins de la scène, qui est Jésus : le Messie d’Israël.

Que nous révèle Syméon ?

Que cet enfant est le salut de Dieu, le Messie attendu par tout le peuple (Syméon attend la “Consolation d’Israël”, Anne attend “la délivrance de Jérusalem”), et que le salut de Dieu est certes pour Israël (« gloire d’Israël »), mais aussi pour toute l’humanité (« lumière pour éclairer les nations païennes »).

Syméon annonce également que la prédication et la personne de Jésus vont créer du trouble, qu’il ne sera pas accueillit par tout le monde (« Il sera un signe de division »). Enfin, par l’image de l’épée qui transpercera le cœur de Marie, Syméon annonce déjà la mort de Jésus sur la croix.

Anne, quand à elle, proclame les louanges de Dieu pour le don de cet enfant.

Anne et Syméon sont donc prophètes : ils annoncent au monde quelque chose de caché, ils participent à la révélation que Dieu fait de lui-même. En vivant constamment dans le Temple, caché du reste du monde, ils sont entrés dans une intimité tout à fait particulière avec Dieu. Vivant un peu différemment des autres hommes, ils sont en quelque sorte en position d’éclaireurs pour les autres, quelques pas en avant sur le chemin de la vie avec Dieu. N’est-ce pas cela le propre de la vie consacrée ? En choisissant de répondre à l’appel du Seigneur par un don de toute leur personne, les consacrés choisissent un chemin d’intimité avec Dieu, dans la prière et le service des autres, suivant le charisme propre de leur communauté.

En ce 2 février, Mgr Scherrer, évêque de Laval, nous adresse ces quelques mots. [lire lettre de Mgr Scherrer]

Amen.

David Journault †

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr