"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

dimanche 2 décembre 2012

Homélie du 2 décembre 2012 - 1er dimanche de l'Avent C


Église St Siméon – L’Huisserie – 1/12/12 – 18h30
Messe des collégiens
Église St Georges – Montigné – 2/12/12 – 10h30
Messe des familles
1er dimanche de l’Avent C

(Textes : Jr 33,14-16 – Ps 24 – 1Th 3,12-4,2 – Lc 21,25-28.34-36)


Mot d’accueil :

Frères et sœurs,

Pour cette entrée dans le temps de l’Avent et dans la nouvelle année liturgique, les textes de l’Écriture que nous allons entendre nous appelle à nous préparer et à tenir bon dans la foi, quelles que soient les épreuves et les difficultés. En s’incarnant et en venant au milieu de nous, le Christ a fait la plus grande part du chemin vers nous. Marchons résolument vers Lui.

[Messe des familles]
Les enfants qui sont ensemble depuis une heure déjà ont pris le temps de réfléchir autour de la belle prière du “Gloire à Dieu”, cette prière que nous ne chanterons pas pendant le temps de l’Avent, pour mieux y exprimer notre joie dans la nuit de Noël !

Homélie :

Frères et sœurs,

Je ne sais pas pour vous, mais les paroles de Jésus dans l’évangile de ce jour ne sont pas celles que j’entends avec le plus de joie ! Elles peuvent même faire froid dans le dos… Il semble bien que la venue du Seigneur aux derniers jours sera précédée de toutes sortes de signes.

Mais que pouvons nous bien faire, nous ? La réponse est dans les lectures de ce jour : il faut nous préparer à cette rencontre avec le Christ. Nous n’en connaissons ni le jour ni l’heure, contrairement à ce qu’on nous annonce, et nous ne savons pas comment se passera cette rencontre, mais ce que nous savons, c’est que dans notre existence présente, nous sommes appelés à la sainteté, c’est-à-dire à une vie de proximité, d’intimité, de communion avec Dieu, par la prière, par l’attention que nous portons aux autres, par la façon dont nous nous comportons les uns avec les autres, et par notre attention à la Parole de Dieu.

Chaque fois que nous célébrons l’eucharistie, au moment de l’anamnèse, juste après que le prêtre ait élevé le calice, la coupe de vin, nous proclamons notre foi et notre attente : « Il est grand le mystère de la foi. Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire. »  
En tant que chrétiens, nous croyons que le Christ, le Fils de Dieu qui est venu vivre au milieu des hommes il y a 2000 ans, reviendra à la fin des temps, au terme de l’existence du monde tel que nous le connaissons. Ainsi, nous sommes appelés par le Christ à vivre cette attente de façon active : « Tenez-vous sur vos gardes, de peur que votre cœur ne s’alourdisse […] Restez éveillés et priez en tout temps… » 

Pour prendre une image, vous savez que j’aime bien ça, parlons de peinture. Est-ce que certains parmi nous font de la peinture sur toile ? Eh bien, la préparation de notre rencontre définitive avec le Seigneur doit être comme la sous-couche du tableau de notre vie : avant de peindre un tableau, il faut préparer le support pour que la création tienne bien, soit belle et puisse durer. Sur la toile de notre existence, nous sommes appelés à faire de nos vies une œuvre d’art qui soit une louange à l’amour de Dieu. Et ce qui soutient tout cela, ce qui est le support de nos vies, c’est l’attente active, l’espérance de rencontrer le Seigneur face à face.

Cette attente active, elle peut se vivre de façon toute simple, au jour le jour, par des petits gestes, des attentions, des services, des visites… et c’est cela que nous voudrions rassembler dans le « Livre des Merveilles » de la paroisse que nous souhaitons réaliser pendant ce temps de l’Avent.

A la fin de cette messe, vous repartirez avec une feuille qui vous sera distribuée. Sur cette feuille, vous êtes invités à raconter vos coups d’cœur, vos coups d’pouce, vos coups d’main… racontez un service que vous rendez, dont vous êtes témoin ou dont vous êtes bénéficiaire. Nous voulons offrir tout cela au Seigneur comme un bouquet de belles fleurs.

Ces feuilles complétées, signées ou anonymes, seront à rapporter aux messes de l’Avent ou, en dehors des messes, à déposer près des crèches de nos églises dans une boîte disposée à cet effet. Nous offrirons symboliquement au Seigneur le livre réalisé avec tous ces témoignages au cours de la messe de l’Épiphanie.
Racontons-nous les uns aux autres comment nous vivons l’attente active de la venue du Seigneur.

Amen.

David Journault †

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr