"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

samedi 3 novembre 2012

Homélie du 2 novembre 2012 - Commémoration des Fidèles Défunts


Église St Siméon – L’Huisserie – 2/11/2012 – 19h
Commémoration des fidèles défunts


(Textes : Is 25,6a.7-9 – Ps 24(25)  – 1Th 4,13-14.17d-18 – Lc 24,13-35)

Cimetière marin de Sète (Hérault)
Homélie :

Frères et sœurs,

En ce jour où nous faisons mémoire de nos défunts, nous avons vu dans l’Évangile comment le Christ chemine à nos côtés, aux côtés de toute personne.

Ces deux disciples du Christ viennent de quitter Jérusalem après y avoir vécu sans doute la semaine la plus éprouvante de leur vie, celle qui a vu à la fois l’exaltation et la mise à mort de leur maître, Jésus. Ils cheminent vers le village d’Emmaüs, tout absorbés dans leur tristesse, et ils ne réalisent pas que l’homme qui les rejoint sur la route est leur maître, Jésus. Sur la route, ils vont parler ensemble, et Jésus va être patiemment à leurs côtés, mais sans qu’ils le reconnaissent. Il faudra un déclic, le partage du repas où Jésus refait les gestes de son dernier repas, pour qu’ils le reconnaissent.

Contemplons l’attitude du Christ vis-à-vis des ces deux hommes. Tout d’abord, il les rejoint sur la route, là où ils en sont, et il se met à marcher au même pas qu’eux : il s’adapte à eux. Ensuite, il va les faire parler, les amener à exprimer ce qu’ils ont sur le cœur et qu’ils ressassent. Puis il va venir à leur secours en donnant sens à ce qu’ils vivent. Car à la douleur de la perte de celui qu’ils aiment, s’ajoute pour Cléophas et son compagnon l’incompréhension. Ils ont d’autant plus de mal à accepter la mort du Christ qu’ils ne comprennent pas le sens que cette mort peut avoir… et nous sommes comme eux !

Et le Christ ne va pas d’abord se faire reconnaître et leur dire : « Ne soyez plus dans la peine, c’est moi, je suis ressuscité ! » Non, il va prendre le temps de leur permettre de faire leur cheminement à travers l’Écriture pour qu’ils comprennent où sa vie vient prendre place dans le projet de Dieu. Ce n’est qu’une fois qu’ils auront suivi cette “catéchèse accélérée” qu’ils pourront vivre le partage du pain et qu’ils reconnaîtront en leur compagnon de route leur Seigneur et maître.

Suite à cette reconnaissance, ils ne restent pas sur place, et tout habités de la joie de cette rencontre, ils deviennent à leur tour messagers.

Dans nos vies aussi, nous avons parfois du mal à reconnaître que le Christ est là et qu’Il marche à nos côtés, patiemment, discrètement. Il se manifeste à nous par des événements, des rencontres, des appels, des propositions. Il nous invite à toujours mieux le découvrir et le connaître, car dans cette connaissance du Christ réside la compréhension du sens de nos existences. Connaître et aimer le Christ, vivre dans sa compagnie, écouter son enseignement et partager son pain, voilà le chemin qu’il nous propose, chemin de paix et de joie.

Oui, c’est en Christ que se trouve le repos, dans cette vie comme dans la vie éternelle. Jésus, crucifié, mort sur la croix, est ressuscité et nous ouvre ainsi l’accès à la vie nouvelle auprès de Dieu. Les portes de la mort ne pouvaient retenir Celui qui est l’auteur de la Vie. Ainsi, non seulement Dieu est l’auteur de notre vie ici-bas, mais Il nous rend possible le passage à la vie nouvelle, à la vie éternelle dans le bonheur.
Frères et sœurs, demandons au Seigneur d’accueillir nos défunts auprès de Lui, et prions pour que nous ouvrions toujours plus nos vies à l’action de l’Esprit Saint en nous.

Amen.

David Journault †

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr