"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

vendredi 6 avril 2012

Message de Pâques 2012 de Mgr Thierry SCHERRER

Pâques ! Le Christ ressuscité sort vivant du tombeau ! Il fait entrer l’humanité dans un monde nouveau. Un monde où la mort et les larmes n’existent plus. Un monde où la justice et l’amour règnent en maîtres absolus. Un monde où tous les hommes vivent ensemble dans une communion pacifique et lumineuse. Un monde où les petits et les délaissés ont la première place. Un monde où la création reconnue comme une œuvre de Dieu est sauvegardée.

Ce monde-là n’est pas fictif, il est on ne peut plus réel. Il n’est pas pour demain seulement, il est à construire maintenant, aujourd’hui même. C’est là que la Bonne Nouvelle de la Résurrection nous rejoint concrètement. Ressusciter en effet veut dire à la fois « se lever » et « se réveiller ».

- Se lever pour défendre les pauvres qu’on exploite ; se lever pour protéger l’embryon dans le sein de sa mère ; se lever pour soutenir la famille que l’on s’escrime à démolir ; se lever pour promouvoir l’éducation des enfants et des jeunes ; se lever pour fournir du travail à ceux qui n’en ont pas ; se lever pour garantir quoi qu’il en coûte le droit des plus faibles.

- Mais aussi se réveiller, car nous vivons le nez dans notre assiette, dans la torpeur et l’engourdissement d’une société qui idolâtre les biens de consommation. Or le cœur de l’homme ne se satisfait pas de plaisirs matériels. Il aspire à l’infini, il a soif d’absolu. Lorsque la liberté religieuse n’est plus respectée et que Dieu est congédié de la scène du monde, c’est la désespérance qui finit par l’emporter. En témoigne le scepticisme qui ne cesse aujourd’hui de gagner du terrain. En témoignent aussi les nombreuses addictions auxquelles se raccrochent nos contemporains (les jeux, le sexe, l’alcool, la drogue…). En témoignent encore les suicides si nombreux dans notre pays.

Pâques n’est pas une fuite en avant, une évasion hors de notre condition humaine ; c’est ici et maintenant, au cœur des souffrances des hommes, l’irruption d’un monde nouveau, un monde de fraternité et d’amour. Ce monde, nous pouvons le construire tous ensemble. Il suffit que nous le voulions. C’est tout l’enjeu des prochaines élections dont l’échéance approche.

Levons-nous ! Réveillons-nous ! Soyons les bâtisseurs d’un monde vraiment nouveau.

À tous, je souhaite de belles et heureuses fêtes de Pâques.

Mgr Thierry Scherrer
Évêque de Laval

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Mon père, je remercie Dieu pour m'avoir donné cette si belle foi. Chaque jour, je prie car j'aime les gens autour de moi.
Ouvre mon coeur à ton amour ;
 apprends-moi à me laisser
 aimer de toi comme tu l'entends, 
à bien dire ce que j'ai à dire
en te laissant dire, 
à bien faire ce que j'ai à faire 
en te laissant faire,
 à bien penser selon ta volonté.

La pureté du coeur et de l'âme se trouve en chacun de nous. Nous devons nous aimer véritablement pour ce que nous sommes vraiment.

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr