Un nouveau Carmel à Phnom Penh

Aujourd'hui 28 octobre 2010, Mgr Olivier Schmitthaeusler bénira le nouveau Carmel
de Phnom Penh.
Ce nouveau monastère, fondation du Carmel de Séoul (Corée du Sud), inaugure une nouvelle présence contemplative au Cambodge depuis les années noires du génocide perpétré par les Khmers Rouges. 
Il y avait déjà eu un Carmel à Phnom Penh, fondation du Carmel de Saïgon (Viet-Nam), lui-même fondation du Carmel de Lisieux. Ce monastère, dont les bâtiments abritent un orphelinat d'état, avait disparu sous le régime Khmer Rouge. Sur la photo ci-contre (prise lors de mon séjour en 2005) nous voyons l'entrée et la façade de la chapelle de ce premier monastère. 
Le petit cimetière des sœurs avait été miraculeusement conservé, et les tombes ont été déplacées dans le nouveau monastère.
En cliquant ICI vous pourrez télécharger l'homélie de Mgr Schmitthaeusler pour cette occasion.


Commentaires

Anonyme a dit…
Une de mes amies et camarades de classe vietnamienne au lycée Descartes de Phnom Penh, est entrée au Carmel à la fin des années 60.
Il semblerait que les religieuses aient refusé de quitter leur couvent et qu'elles aient toutes ou en majorité massacrées par les Khmers Rouges . Après ma retraite et ayant renoué avec certains amis de la diaspora khmère ( je suis moi même française ) le sort de ces martyres dont on ne parle jamais me remplit d'amertume.
Catherine Battesti cath.mimot@gmail.com

Articles les plus consultés