"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

dimanche 21 février 2010

Homélie du 21 février - 1er dimanche de Carême C

Cathédrale de la Trinité – Laval – 11h00
Dimanche 21 février 2010
1er dimanche de Carême C


(Texte : Dt 26,4-10 – Ps 90 – Rm 10,8-13 – Lc 4,1-13)

Mot d’accueil :
Frères et sœurs,
Nous voilà entrés dans ce beau temps du Carême, temps de préparation, temps de grâce, temps de passage vers Pâques. Sachons accueillir dans nos vies le renouvellement que Dieu veut nous offrir.

Homélie :
Quand je me tiens sous l’abri du Très Haut
et repose à l’ombre du Puissant
Je dis au Seigneur : « Mon Refuge
mon Rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »
(Ps 90,1-2)

Voilà quelle est l’attitude de Jésus quand il part au désert, juste après avoir reçu le baptême des mains de Jean-Baptiste et entendu la voix du Père qui le confirme à la fois dans sa mission et dans son identité.
Son identité de Fils de Dieu, c’est bien cela que le Tentateur remet en question quand il veut provoquer Jésus. Jésus, vrai Dieu et vrai homme, partage une fois de plus la condition humaine qui est parfois d’être soumise aux attaques du Tentateur, ou plutôt du Diviseur (c’est le sens du mot Diable).
Visiblement, le Tentateur n’a pas bien compris ce que cela veut dire être Fils de Dieu… mais comment s’en étonner ! Le Diviseur n’a rien compris de la profondeur de l’amour de Dieu et du projet de Dieu, sinon il ne se serait pas opposé à Lui. Pour le Diviseur, être Fils de Dieu cela voudrait dire céder à tous ses caprices, jouir de la puissance et du pouvoir, tenter l’impossible pour être au-dessus de tous.
Face à ces tentations, qui peuvent faire aussi partie de nos vies, l’attitude du Christ est simple : en toute chose il se réfère à son Père, en se référant aux paroles révélées par Dieu dans l’Écriture. Par Jésus lui-même, nous apprenons donc qu’il n’y a pas d’autre voie pour connaître la volonté de Dieu et pour vivre en communion avec Lui que de scruter sans cesse les Écritures. Face au Diviseur, c’est en restant solidement appuyé, ancré dans la pensée de Dieu que nous pouvons avancer dans la vie, fidèles à la lumière reçue au jour de notre baptême.
C’est aussi ce que saint Paul veut nous dire dans l’épître aux Romains, en insistant sur notre nécessaire proximité avec la Parole. Bien entendu, c’est Jésus qui est la Parole, le Verbe fait chair, comme l’écrit saint Jean. Jésus est venu récapituler tout ce qui avait été précédemment transmis aux hommes par les prophètes. Et c’est en puisant à la source de la Révélation, contenue dans la Bible, que nous pouvons à la fois mieux comprendre l’enseignement de Jésus et trouver de quoi nourrir notre réflexion et éclairer les choix de nos vies.
Nous aussi, nous sommes confrontés à des tentations, dans nos vies. Face à notre volonté fondamentale de vivre saintement et de droitement, le Tentateur, le Diviseur, se dresse pour nous inviter à changer de route, et trop souvent nous écoutons sa voix. Si nous espérons vaincre le Diviseur avec la seule force de notre volonté, nous faisons fausse route. Faisons de Dieu notre refuge, notre rempart, car c’est seulement en étant réfugiés en Lui que nous pouvons être à l’abri.
Quand je me tiens sous l’abri du Très Haut
et repose à l’ombre du Puissant
Je dis au Seigneur : « Mon Refuge
mon Rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »
(Ps 90,1-2)

Si souvent, nous mettons Dieu à l’épreuve, à l’épreuve de nos doutes, à l’épreuve de notre méfiance, à l’épreuve de notre paresse, à l’épreuve de notre désobéissance. En ce temps du Carême, laissons-nous tentés, frères et sœurs : succombons à la tentation de nous rapprocher de Dieu, laissons-nous tentés par Dieu.
Amen.
David Journault †

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr