"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

samedi 1 août 2009

Homélie du 2 août - 18e dimanche du temps ordinaire B

Église Saint Pierre – Laval – 18h30 (messe anticipée)
Basilique Notre-Dame d’Avesnières – Laval – 9h30
Église Notre-Dame des Cordeliers – Laval – 18h00
Dimanche 2 août 2009
18e dimanche du temps ordinaire B

(Textes : Ex 16,2-4.12-15 – Ps 77 – Ep 4,17.20-24 – Jn 6,24-35)

Mot d’accueil :

Frères et sœurs,
Comme les foules, nous cherchons le Christ. Notre désir d’aller à lui nous conduit à l’Eucharistie. L’Eucharistie est bien le pain du ciel, mais donné aux pèlerins que nous sommes.

Homélie :

Frères et sœurs,

Après avoir été nourrie par le Christ grâce à la multiplication de cinq pains et de deux poissons, la foule cherche à rester auprès de Jésus. On ne sait pas bien ce qu’ils ont en tête, car Jésus a même été obligé de se retirer car pris dans l’euphorie, ils voulaient faire de lui leur roi. Le dialogue reprend avec une question anodine : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »

Mais la réponse de Jésus est d’une toute autre portée… c’est un des exposés essentiel de sa prédication qu’il va faire maintenant. D’ailleurs, pour bien leur faire comprendre que ce qu’il a à leur dire ce jour-là est très important, il commence en disant : « Amen, amen, je vous le dis », façon de dire, faites bien attention à ce que je vais dire maintenant, un peu comme les prophètes pouvaient dire : « Oracle du Seigneur ».

Le discours sur le pain de vie est quelque chose de très difficile à comprendre, car il met en relation, il articule ensemble tous les éléments de la Révélation du mystère du Christ : Fils de Dieu ayant pris chair pour venir dans le monde en homme véritable pour lui annoncer la vérité, et donnant sa vie pour sceller ce témoignage.

La multiplication des pains n’était qu’un symbole et le vrai pain, la vraie nourriture que Dieu souhaite donner à l’humanité, ce n’est rien moins que lui-même… Dieu est venu dans le monde en Jésus Christ pour se donner à l’humanité, pour ouvrir à l’humanité la porte royale de l’union intime avec lui, de la pleine et parfaire communion.

Les différentes questions posées par les interlocuteurs de Jésus montrent bien à quel point ils ont du mal à comprendre ce qu’il leur dit. Jésus, avec patience, poursuit son explication. Il part de l’image de la manne, connue de tous, et montre que jamais le Seigneur n’a cessé d’être fidèle à son alliance, et que cette alliance entre maintenant dans une nouvelle ère. La manne, pain matériel, nourriture du corps, venue du ciel, est remplacée par une nourriture spirituelle, celle du Christ se donnant à nous, lui qui est « celui qui descend du ciel et donne la vie au monde ».

Communier au Corps du Christ, c’est en même temps, dans le même mouvement, chercher à communier par toute notre vie à la vie même du Christ. Si je reçois le Christ-eucharistie et que cela n’a pas de retentissement sur ma façon de vivre et de me comporter avec les autres, alors je ne suis pas dans la vérité. Comme le dit St Paul aux Ephésiens : « Laissez-vous guider intérieurement par un esprit renouvelé. Adoptez le comportement de l’homme nouveau, créé saint et juste dans la vérité, à l’image de Dieu. »

En quelque sorte, nous qui sommes devenus enfants de Dieu et membres du Corps du Christ par le sacrement du baptême, le sacrement de l’eucharistie, pain de la route, nous permet de nous replonger dans l’amour de Dieu, il nous donne de réactualiser l’image de Dieu en nous. Oui, nous sommes le Corps du Christ, et dans la communion eucharistique, nous pouvons puiser la force d’être toujours et partout de vrais témoins de l’amour de Dieu.

Que nos communions eucharistiques rejaillissent dans toute notre vie, et qu’ainsi, nous soyons pleinement membres du Corps du Christ.

Amen.

David Journault †

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr