"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

lundi 2 février 2009

Homélie du 2 février - Présentation du Seigneur au Temple (Chandeleur)

Église ND des Cordeliers – Laval – 18h15
Lundi 2 février 2009
Fête de la Présentation du Seigneur au Temple

(Textes : Ml 3,1-4 – Ps 23 – Lc 2,22-40)

Mot d’accueil avant la bénédiction des cierges : Cf. Missel

Homélie :

Jésus, Marie, Joseph, Syméon, Anne… et le Temple… voilà les protagonistes de cette fête que nous célébrons aujourd’hui.

Marie et Joseph sont fidèles à la loi de Moïse et viennent, au jour fixé, accomplir les rites prévues dans le cas d’une naissance. Jésus, le Fils de Dieu, l’auteur de la loi, entre pour la première fois dans le Temple pour se soumettre à la loi… cette loi dont il montre déjà qu’il n’est pas venu l’abolir, mais l’accomplir.

Avec ce passage au Temple, le temps de la Nativité se termine, et pour Marie et Joseph, le temps de la vie ordinaire va reprendre : ils vont devoir reprendre leur vie avec entre leurs bras ce trésor entre tous les trésors, cet enfant, Fils de Dieu.

La Ste Famille se trouve alors en contact avec Syméon et Anne, deux personnes âgées, qui pendant toute leur vie ont mené une vie de prière et d’adoration…

Syméon avait au cœur cette promesse de Dieu et il attendait patiemment l’accomplissement de la promesse : son âme tendue vers le Seigneur n’a aucun doute quand il se trouve en présence de l’Enfant de la promesse. Il est tellement proche du Seigneur que rien en lui ne fait obstacle au souffle de l’Esprit, et avec l’enfant dans ses bras, monte du fond de son cœur cette humble prière, ce cantique de Syméon que toute l’Église redit chaque soir à la prière des complies.

Quand à Anne, elle a consacré toute sa vie à Dieu, dans le jeûne et la prière, et elle aussi, elle est rendu capable de discerner la présence du Très-Haut dans ce petit enfant. Et elle accomplit pleinement sa vocation prophétique en annonçant autour d’elle ce qu’elle a vu et compris.

Syméon et Anne, ces guetteurs humbles et fidèles, qui ont pu contempler l’Enfant Dieu. Que leur simplicité et leur fidélité nous inspirent, pour que nous soyons nous aussi d’infatigables guetteurs et d’infatigable témoins.

Amen.

David Journault †

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr