"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur."
Épître aux Romains 8,39

"Allons mon âme, tu vas converser avec le Bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui.
Tu travailleras mais Il bénira ton travail. Tu marcheras mais Il bénira tes pas. Tu souffriras mais Il bénira tes larmes."
St Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars

Musique et autres nouveautés...

Vous pouvez aussi retrouver en bas de page les horaires des messes de ma paroisse...

mercredi 26 mars 2008

Homélie du 23 mars - Solennité de la Résurrection du Seigneur

Basilique ND d’Avesnières – Laval
Dimanche 23 mars – 10h00
Dimanche de Pâque : Solennité de la Résurrection du Seigneur A
(Texte : Ac 10,34-43 – Ps 117 – Col 3,1-4 – Jn 20,1-9)

Homélie :

« Ils l’ont fait mourir en le pendant au bois du supplice. Et voici que Dieu l’a ressuscité le troisième jour. » (Ac 10,39-40)

Frères et sœurs, nous vivons en ces fêtes pascales le sommet de l’année liturgique et nous célébrons le cœur de notre foi et de notre vie à la suite du Christ. Car comme le dit saint Paul dans la première épître aux Corinthiens : « Si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi. »

Alors qu’à travers Abraham, Moïse et les prophètes, Dieu avait fait alliance avec le peuple d’Israël, la venue du Christ, l’incarnation du Fils de Dieu, créé une situation nouvelle. En Jésus, Dieu se fait homme, le Créateur se fait créature. Par sa naissance, sa prédication, sa mort et sa résurrection, Jésus vient renouveler l’Alliance qui existait entre Dieu et les hommes.

Jésus a donné sa vie par amour pour le salut de toute l’humanité. Et c’est ce “par amour” qui est important : ce qui est fondamental, c’est que cette flagellation et cette crucifixion, toute cette abominable souffrance, c’est par amour et dans l’amour pour son Père et le genre humain que le Christ les a vécus. Une fois pour toutes, le Christ a démontré dans sa chair que l’amour est plus fort que la haine, le péché et la mort. Et c’est pour cela qu’il sort vainqueur du tombeau. La mort n’a plus de prise sur lui.

Nous n’avons aucun récit qui nous dise comment c’est passé la résurrection. Par contre, les disciples ont vu le Christ ressuscité, ils ont parlé avec lui, ils ont mangé avec lui, ils l’ont touché. Pour les uns, comme “l’autre disciple” dont parle l’évangile, la foi est venue très rapidement : « Il vit et il crut. » Pour d’autres, ce sera plus long et plus difficile… et cette diversité se retrouve sans doute dans notre assemblé de ce matin. La foi en la résurrection n’est pas simple, mais elle est essentielle. Et pour les disciples de Jésus, c’est une grande et bonne nouvelle qu’il faut annoncer à tous, y compris, comme dans la 1ère lecture, à un centurion de l’armée romaine.

Car si la mort n’a plus de prise sur le Christ qui sort vainqueur du tombeau, sur nous non plus la mort n’a plus de prise ! Saint Paul vient de nous le dire dans l’Épître aux Colossiens : « vous êtes ressuscités avec le Christ ». Car cette victoire du Christ sur la mort, il nous propose de nous y associer. Par le baptême le Christ nous unis à lui et nous fait passer avec lui de la mort à la vie ; nous sommes avec lui vainqueurs de la mort et du péché, pour autant que nous restions unis à Lui. Par delà la mort et la résurrection, le Christ nous tend la main et nous appelle à le suivre sur le chemin de la vie nouvelle, dans l’amour et le service de Dieu et de nos frères et sœurs. Si nous prenons résolument ce chemin, avec amour et humilité, foi et espérance, qui pourrait nous séparer de l’amour de Dieu ? Rien ni personne. C’est bien cette entrée dans la vie du Christ que vont vivre maintenant Allegra, Simon et Adèle.

Alors, frères et sœurs, en ce jour où nous commémorons notre Salut, en ce jour où nous allons être les témoins de ces trois baptêmes, prenons résolument le chemin de la vie dans le Christ : délaissons le vieil homme et revêtons notre habit de baptisé, revêtons l’homme nouveau.

Amen.

Aucun commentaire:

Les messes dans ma paroisse

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr